Étude : tout ce que Google sait de vous


Suite au scandale Cambridge Analytica, Facebook a été largement critiqué pour sa gestion des données personnelles. Dans l’esprit du grand public, Facebook sait tout de nos vies. Il est pourtant très loin d’en savoir autant que Google qui est présent à nos côtés une grande partie de la journée. Douglas C. Schmidt, Professeur d’informatique à l’Université Vanderbilt aux USA vient de publier une étude présentant toutes les données collectées par Google, et tout ce que le géant sait de vous et de vos habitudes. La liste est longue, et compilée dans une étude complète de 55 pages. Voici les point principaux de l’étude :

datasgoogle

  • Un téléphone Android en veille, et sans mouvement, avec Chrome en tâche de fond communique la localisation du téléphone à Google 340 fois sur une période de 24 heures, soit une moyenne de 14 envois de datas par heure. La localisation représente 35% des données collectées par Google.
  • Avec un téléphone iOS, sous Safari, Google est incapable de recevoir et d’exploiter les données de localisation.
  • Un téléphone sous Android avec Chrome, envoie 50 fois plus de demande de collectes de données qu’un device iOS sous Safari.
  • Un device Android en veille communique avec Google 10 fois plus qu’un device Apple communique avec les serveurs Apple.
  • Android et Chrome sont les principales sources de datas pour Google lorsque les devices sont inactifs.
  • Google sait si vous marchez, courrez ou conduisez, même si vous n’êtes pas connecté en WIFI. Google envoie quand même des requêtes aux réseaux WIFI publics et privés afin d’analyser vos déplacement, tout en les couplant aux capteurs des devices Android.
  • Google est capable d’associer des datas anonymes avec les informations personnelles d’un utilisateur. Les identifiants publicitaires, supposés anonymisés, sont en fait associables à des identités réelles d’utilisateurs Google, grâce à l’identification sur les serveurs Google, ou via Android.
  • Les cookies utilisateurs DoubleClick (régie publicitaire Google) qui trackent le comportement des utilisateurs sur des pages et services sont supposés anonymiser les utilisateurs, mais sont en fait associés à des comptes Google.
  • La majeure partie des données collectées par Google se fait alors que l’utilisateur est inactif, et n’est pas en train d’utiliser un produit Google. C’est d’autant plus vrai sur les devices Android qui collectent de l’information 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, à plus de 2 milliards d’utilisateurs.

La conclusion principale de cette étude est que vous êtes tracké en permanence via les différents services Google : Analytics, AdSense, Chromecast, YouTube, Google Map, Android, AMP, Google Assistant, Chrome, etc. Mais surtout, toutes ces données sont en fait associées par Google, qui sait à peu près tout sur ce que vous faites de vos journées.

Toutes les données analysées dans l’étude sont issues d’un téléphone neuf, sans historique de navigation, et les données sont collectées via My Activity et TakeOut.

L’étude complète est disponible sur ce lien.

Recevez nos meilleurs articles

Publicités