Journée internationale de lutte pour les droits des femmes

blogs.mediapart.fr

8 mars –

Morvan56

Pour répondre à cette enquête, veuillez cliquer sur le lien suivant : https://8mars15h40.fr/grande-enquete/

Officialisée par les Nations Unies en 1977, la « journée internationale des femmes » trouve son origine dans les luttes des ouvrières et suffragettes du début du XXe siècle, pour de meilleures conditions de travail et le droit de vote.

« La femme n’est victime d’aucune mystérieuse fatalité : il ne faut pas conclure que ses ovaires la condamnent à vivre éternellement à genoux » Simone de Beauvoir.

—-

Le 8 mars célèbre la Journée Internationale des Femmes

—–

vidéos :

-Ceci est un message du Ministère pour l’inégalité entre les hommes et les femmes – vidéo 34″

-Stop sexisme et violences – Egalité et mixité professionnelle : vidéo 2’20

-Philippe Martinez, Secrétaire général de la CGT, était l’invité de « Dimanche en politique » – vidéo 29′

-Les 4 Vérités- Philippe Martinez – vidéo 7′

—–

Louise et les autres, le combat des femmes dans la Commune

—–

8 mars, journée internationale de lutte des femmes, pour l’égalité des droits : la parole des femmes, plus libre, plus forte

Communiqué LDH

Cette année, le 8 mars sera célébré dans le monde entier dans un contexte nouveau : celui, dans le prolongement de l’affaire Weinstein, d’une libération mondiale de la parole des femmes.

La Ligue des droits de l’Homme, sans limiter la question de l’égalité entre les hommes et les femmes aux révélations sur le harcèlement et les violences sexuelles à l’encontre des femmes, se félicite de cette libération. Elle appelle à en tirer les enseignements car, après une telle déflagration, plus rien ne sera « comme avant » : ce qui était « banal » et à quoi tant de personnes s’étaient habituées, n’est désormais plus accepté. Et au-delà, c’est l’oppression systémique et universelle des femmes qui a éclaté dans le monde entier.

La portée mondiale de cette expression des femmes place enfin la question de l’égalité entre les femmes et les hommes dans tous les domaines (politiques, économiques, sociaux, culturels, familiaux) au cœur de droits universels et indivisibles, dont les luttes des femmes sont à la fois l’illustration, l’aliment et l’avenir. Le droit à la liberté d’opinion et d’expression en est un aspect, inscrit dans la Déclaration universelle des droits de l’Homme de 1948, dont les femmes se sont ainsi saisies, magistralement.

la suite :

Publicités