Le département condamné pour avoir laissé un mineur à la rue

marsactu.fr

Lisa Castelly

Le tribunal administratif a tapé sur les doigts du conseil départemental, et plutôt sévèrement, raconte La Provence dans son édition du jour. Le département a été condamné jeudi à mettre à l’abri dans un délai de 48 heures le jeune Mohammed Khan, sous peine d’une astreinte de 150 euros par jour de retard. Ce Bangladais de 17 ans dort à la rue depuis son arrivée à Marseille mi-avril. Reconnu mineur isolé par un juge des enfants le 9 mai, il aurait dû être confié dès lors à l’aide sociale à l’enfance, sous l’égide du département, en vue de le placer dans un foyer adapté. Pourtant, un mois plus tard, il assure continuer de dormir aux alentours de la gare Saint-Charles.

Contactée par le quotidien, la conseillère départementale (UDI) déléguée à l’enfance Brigitte Devesa, a assuré que Mohammed Khan serait placé en foyer dès ce vendredi. « Le département fait son maximum, mais il va falloir que l’État prenne aussi en charge ce problème », a déclaré l’élue. La semaine dernière, des salariés de l’aide sociale à l’enfance étaient en grève afin de dénoncer le manque de moyens disponibles pour mener à bien leur mission de protection des mineurs.

Source : La Provence

Publicités