22 mars, 20h15, 5€ , « Un paese di Calabria » Le Rex Sarlat

lemonde.fr

« Un paese di Calabria » :

quand les réfugiés

ressuscitent un village

Un documentaire à la vision généreuse mais univoque sur les bouleversements apportés par l’arrivée de 200 Kurdes dans une bourgade en Calabre.

Riace, en Calabre, un village frappé par l’exode mais relancé par l’arrivée de réfugiés kurdes.
L’avis du « Monde » – pourquoi pas

Cette vision généreuse paraît toutefois problématique, tant ce qui pourrait contrarier ce mouvement de solidarité semble peu évoqué. Qu’en est-il de cette opposition politique, présentée comme mafieuse, qui se présente aux élections municipales contre le généreux et accueillant maire de Riace ? Nul doute qu’une description plus serrée des contradictions en présence et des conditions matérielles de l’économie de ce havre de générosité eût sans doute été encore plus digne d’intérêt.

Film français, italien et suisse de Shu Aiello et Catherine Catella (1 h 31). Sur le Web : fr-fr.facebook.com/unvillagedecalabre

festival-douarnenez.com

Un paese di Calabria

GT-2016-un paese di calabria

Résumé :

Riace est un village de Calabre. Autrefois terre de guerriers, c’est aujourd’hui un havre de paix pour les réfugiés : la pensée utopique d’une petite communauté au cœur d’une Europe au ségrégationnisme grandissant. Par le passé, le maire décida de céder des logements vides à ceux qui avaient besoin d’un toit, quelle que soit leur origine ou la couleur de leur peau. C’est ainsi que la communauté de Riace devint la première à accueillir convenablement des réfugiés, à les héberger comme des êtres humains et non comme les statistiques d’une catastrophe mondiale. Mais l’heure est aux élections. L’opposition veut se défaire du maire de gauche. Les réalisateurs donnent une réponse imparable aux politiciens qui prônent la haine, le racisme et la ségrégation. À la manière d’une fable néoréaliste de Vittorio De Sica, le village et ses habitants incarnent l’espoir d’un futur meilleur. (Giona A. Nazzaro)

Fiche technique :

Réalisateur :

Catherine Catella, Shu Aiello

Scénario : Catherine Catella, Shu Aiello

Production : BO Film, Les Productions JMH, Marmitafilms, Tita Productions

Distribution : Tita Productions

Genre : Documentaire

Pays de production : France

Année : 2016

Durée : 1h30

Format : DCP

Colorisation : Couleur

Version : VOSTF

Son : Jean-François Priester

Musique : Francesca Breschi

Montage : Catherine Catella, Shu Aiello

Prix et distinctions : Prix Buyens-Chagoll Visions du Réel 2016

Publicités