Dix-huit jours de prison pour un enfant rom de 12 ans

libe

15 février 2013 à 18:13
 Info Libé Au terme d’une stupéfiante série d’approximations, un jeune Rom a été placé en détention dans le centre pour jeunes détenus de Fleury-Mérogis, alors que la prison pour les mineurs de moins de 13 ans est interdite en France.
Par FABRICE TASSEL

«Je n’ai pas le souvenir d’avoir un jour entendu un cas similaire en France.» Marie Derain, la Défenseure des enfants, est toujours stupéfaite : un enfant de 12 ans a passé, l’été 2012, dix-huit jours dans le centre pour jeunes détenus de la maison d’arrêt de Fleury-Mérogis. Or l’incarcération en France des mineurs de moins de 13 ans est interdite.

Interpellé pour des vols près de distributeurs automatiques d’argent, Sebastian a été confondu lors de son procès avec son co-auteur, et s’est vu attribuer l’âge de 15 ans. S’il a certes essayé de brouiller les pistes, il a aussi répété son âge à plusieurs reprises. Mais aucun magistrat n’a essayé de vérifier ses dires. Il a donc été incarcéré, jusqu’à ce qu’un membre de l’Observatoire international des prisons puis la Défenseure des enfants s’étonnent de son allure juvénile et obtiennent sa libération.