Violoniste à l’ONPL suite….

Ligue des droits de l’Homme
section de Nantes et du pays nantais
Communiqué de Presse

Nous voulons l’égalité en droits

Le 24 janvier 2012

On a appris qu’un préfet avait demandé pourquoi l’Orchestre National des Pays de la Loire – qui doit se produire lors de la Folle journée de Nantes -avait recruté une musicienne coréenne et non française (Presse Océan 20 janvier et Ouest France 21 janvier). Cette information ne peut laisser indifférente la Ligue des droits de l’Homme.

La survenance de cette affaire illustre une nouvelle fois le thème de « l’identité nationale » étatisée, et laisse voir une xénophobie d’Etat qui défigure les valeurs de notre pays quand se développe la course à la récupération des idées d’extrême droite. Ici, nous sommes ramenés au fait qu’après avoir restreint la liste des métiers ouverts aux travailleurs étrangers, le gouvernement a cherché à réduire l’accès au travail pour les étudiants. Or, cette musicienne était étudiante en France.

Des voix se sont élevées de toute part pour condamner cette politique absurde qui nuit autant à l’économie de notre pays qu’aux jeunes personnes obligées de quitter le territoire.
Cette affaire nous rappelle la nécessité de mettre en place des politiques qui fassent triompher les valeurs universelles, celles de l’égalité en droits face au racisme et aux discriminations avec l’abrogation des lois xénophobes et la fin de la chasse aux sans papiers.